L’autoédition consiste, pour un auteur, à publier lui-même son livre, sans attendre l’accord d’un éventuel éditeur. Ce mode de publication, rapide et autonome, s’est beaucoup développé ces dernières années. Les auteurs indépendants utilisent l’auto-édition pour la création de leurs ouvrages. Ils gèrent tout, de A à Z : écriture, conception du livre, mise en vente, communication. Comment font-ils ? Et pourquoi choisissent-ils cette alternative à l’édition traditionnelle ? Nous allons dresser ici un portrait complet de l’autoédition. Et nous verrons que cette solution de publication est idéale pour diffuser un témoignage ou créer une biographie.

L’autoédition, c’est quoi ?

Autrefois, quand un auteur voulait être sûr que son livre soit publié, il s’adressait à une maison d’édition et payait de sa poche tous les frais engagés. Aucun risque de refus ! Évidemment, seuls les plus riches pouvaient se permettre une telle dépense.

L’édition à compte d’auteur

Cette pratique existe encore de nos jours : il s’agit d’édition à compte d’auteur. Attention aux abus ! Certains auteurs débutants ont tellement envie de voir leur livre prendre forme qu’ils sont prêts à se ruiner. Des prestataires peu scrupuleux, qui se font passer pour des éditeurs traditionnels, profitent de cette manne financière. Ils acceptent tous les livres, sans juger de leur qualité. Ils impriment votre trésor et vous livrent un stock, dont vous ne savez que faire. Vous avez payé cher pour un service qui, normalement, est gratuit (chez un éditeur traditionnel). Pour rentrer dans vos frais, c’est à vous de vous débrouiller pour trouver des lecteurs prêts à acheter votre roman ou votre recueil de poésies.

Il ne faut pas confondre cette pratique (l’édition à compte d’auteur) avec l’autoédition.

L’autoédition

L’autoédition est bien plus rapide et accessible. Elle peut prendre plusieurs formes :

  • conception d’un livre numérique (ebook) vendu dans les librairies en ligne (Amazon et Kobo, principalement) ;
  • création et diffusion d’un livre papier à l’aide d’une plateforme d’impression à la demande ;
  • commande d’exemplaires chez un imprimeur, qui peuvent être prépayés par une campagne de crowdfunding (financement participatif) ;
  • fabrication artisanale par l’auteur lui-même, s’il possède des talents de relieur.

L’autoédition est un mode d’édition qui cohabite désormais avec l’édition classique à compte d’éditeur.

L’édition à compte d’éditeur

Appelée aussi édition traditionnelle, c’est la forme d’édition la plus connue du grand public. Vous envoyez votre manuscrit aux éditeurs et vous attendez une éventuelle réponse positive. Préparez-vous à recevoir des lettres de refus… après plusieurs mois sans aucune nouvelle.

Autoédition : alternative à la maison d'édition classique, où un comité de lecture sélectionne les manuscrits / ici, une personne en train d'annoter un texte

Chaque maison d’édition sélectionne les œuvres dignes de figurer dans son catalogue. La procédure est longue et rigoureuse : plusieurs membres d’un comité de lecture donnent leur avis. S’il est retenu, votre manuscrit devra passer par de nombreuses étapes avant de devenir un livre, et d’apparaître enfin dans les rayons d’une librairie. Comptez jusqu’à deux ans entre l’envoi initial et la mise en vente de l’ouvrage.

Selon Mobilis, les éditeurs classiques écartent chaque année 50 000 romans. Si vous leur envoyez votre manuscrit, vous avez une chance sur 6 000 d’être publié.

Qui peut autoéditer un livre ?

La réponse tient en trois mots : tout le monde !

L’autoédition est ouverte à tous. Elle a pris son essor avec la crise sanitaire.

Pendant le confinement, 7 % des Français ont tenu un journal intime ou des notes personnelles et 6 % ont écrit des poèmes, des nouvelles ou un roman. Ces données, récoltées lors d’une enquête du Crédoc, montrent une augmentation de 2 % par rapport à l’ensemble de l’année 2018.

🔗 Pratiques culturelles en temps de confinement

Les écrivains amateurs rêvent de tenir enfin dans leurs mains le livre qu’ils ont patiemment écrit. Pour cela, l’autoédition est une solution idéale, qui allie simplicité et rapidité. En quelques jours, l’ouvrage est disponible à la vente, en format ebook et/ou imprimé. Cependant, avant d’en arriver là, il faut passer par plusieurs étapes, que nous aborderons dans la suite de cet article.

Voici quelques profils d’écrivains autoédités :

  • auteurs débutants, qui veulent faire lire leurs écrits à un public inconnu ;
  • auteurs expérimentés, qui peuvent également être publiés en maison d’édition pour certains de leurs titres (on parle alors d’auteur hybride) ;
  • auteurs de genres peu recherchés par l’édition traditionnelle (poésie, biographie, essais, guides pratiques…) ;
  • entreprises qui font imprimer des livres blancs ou des supports commerciaux à destination de leurs clients.

Pourquoi choisir l’autoédition ?

De nombreux avantages

Autrefois considérée comme une solution de secours pour les écrivains qui ne trouvaient pas d’éditeur classique, l’autoédition est maintenant un formidable vivier de créativité et d’innovation.

Une publication immédiate et sans barrière

Nous l’avons vu : l’autoédition, rapide et peu chère, est accessible à tous.

  • En quelques clics, le livre est créé et mis en vente.
  • Vous choisissez vous-même le prix de vente pour chaque format (ebook / papier).
  • Vous n’avez pas de démarche à faire pour trouver un éditeur.
  • Aucun comité de lecture ou agent littéraire n’exige de vous des modifications du texte.
  • Si vous faites imprimer vous-même les exemplaires dont vous avez besoin, vous n’avez aucun engagement (attention : certaines plateformes d’autoédition imposent la signature d’un contrat).
  • Pas de cession des droits d’auteur : vous pouvez proposer votre livre à un éditeur conventionnel ou le faire adapter au cinéma, par exemple.

Autoédition rime avec création

Tout est possible en autoédition : des pages en noir & blanc ou en couleur, différents formats, une mise en page personnalisée, une couverture originale… Cette liberté artistique totale est grisante pour l’auteur indépendant.

Une meilleure rémunération

Le saviez-vous ?
En signant un contrat avec un éditeur traditionnel, l’auteur ne touche en moyenne que 8 à 10 % du prix de vente.

En autoédition, les redevances peuvent aller jusqu’à 70 % du prix du livre. Et pour l’auteur qui assure lui-même la vente de ses ouvrages, c’est 100 % du prix de vente qui arrivent dans sa poche. Cependant, il doit déduire de cette recette les charges liées à l’impression, à l’expédition et à la communication.

Des lecteurs plus nombreux

En publiant votre livre en autoédition, vous le diffusez au monde. Votre lectorat ne se limite plus aux membres de la famille et à vos meilleurs amis. Une foule de lecteurs inconnus peut découvrir votre œuvre, via des points de vente que vous choisissez : sites Internet, librairies, salons du livre, campagne de financement participatif…

Il arrive que des romanciers connaissent un vrai succès en autoédition et se constituent ainsi un lectorat fidèle, avant d’être repérés par une maison d’édition. Rassurés par la présence de nombreux lecteurs, les professionnels du livre proposent alors un contrat d’édition… qui peut aboutir à une belle success story. Plusieurs autrices de best-sellers ont suivi ce glorieux parcours : Agnès Martin-Lugand, Aurélie Valognes, Amélie Antoine, Marie Vareilles…

Les limites de l’autoédition

Des écrivains célèbres, comme Stephen King, ont testé l’autoédition, afin de s’affranchir des normes imposées par les éditeurs. Ce faisant, ils ont pris conscience de l’énorme travail éditorial et promotionnel que doivent fournir les auteurs indés :

  • écriture et correction du manuscrit ;
  • mise en page et maquettage ;
  • création de la couverture ;
  • publication sur une plateforme d’autoédition ou impression chez un imprimeur ;
  • référencement et dépôt légal (sauf si votre livre est réservé au cercle familial) ;
  • distribution ;
  • communication et actions de vente (site internet d’auteur, réseaux sociaux, démarchage de librairies, séances de dédicaces, salons du livre…).

Pour certaines de ces étapes, vous pouvez faire appel à un prestataire de services : correcteur, maquettiste, graphiste, coach en communication, etc.

Autoédition : c'est quoi ? Un livre ouvert dont on voit les pages de côté, avec un fond bokeh

Comment faire pour publier un livre en autoédition ?

Publier un livre en autoédition est une grande aventure ! Avez-vous les qualités nécessaires pour y parvenir ? Si vous ne voulez pas abandonner en cours de route, il vous faudra être dynamique, persévérant, ambitieux… et avoir l’esprit d’entreprise.

Nous ne détaillerons pas ici les solutions d’autoédition, mais sachez qu’il en existe plusieurs :

  • Utiliser la plateforme Kindle Direct Publishing d’Amazon pour créer votre ebook ou CreateSpace pour un livre broché ;
  • Choisir un prestataire d’autoédition tout-en-un comme BoD, Librinova ou Bookelis ;
  • Travailler avec un imprimeur local, soit pour votre biographie familiale, soit pour un ouvrage déjà pré-vendu lors d’une campagne de crowdfunding.

🔗 Témoignage de Julie-Anne Karsenty : cette autrice de livres pour enfants a organisé avec succès deux campagnes de financement participatif pour pré-vendre ses créations.

L’autoédition est une solution idéale si vous écrivez un témoignage ou une biographie. Votre livre sera rapidement disponible à la commande. Vous pourrez faire imprimer des exemplaires pour vos proches et le mettre en vente, si vous le souhaitez. Il vous faudra, ensuite, communiquer pour le faire découvrir à de nouveaux lecteurs.

En bref

Alternative aux maisons d’éditions traditionnelles, l’autoédition est maintenant reconnue comme une solution d’édition sérieuse et complète. Elle permet à tous les écrivains, débutants ou confirmés, de publier leur livre simplement. Cependant, l’auteur indépendant est seul aux commandes. Il doit tout gérer de A à Z : écriture, correction, mise en forme, vente, marketing et communication. Il faut donc posséder un vrai esprit entrepreneurial pour s’engager dans ce projet d’envergure.

Vous avez écrit un manuscrit et vous hésitez à vous lancer dans l’autoédition ? Pourquoi ne pas vous faire accompagner par un professionnel de l’écriture ? Il vous apportera son expertise et son soutien pour passer avec succès toutes les étapes. Ainsi, vous pourrez concrétiser votre rêve : feuilleter enfin un livre signé de votre nom, VOTRE livre ! 🤩

Vous voulez raconter votre histoire dans un livre ?
Filiaplume vous accompagne de A à Z.
Ne laissez plus vos souvenirs s’envoler !
Découvrir Filiaplume

Publications similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *